Edito de M Kévin MAZOYER secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Orientales

 
 
Edito de M Kévin MAZOYER secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Orientales

 

Par décret en date du 6 septembre 2019, le Président de la République m’a nommé Secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Orientales et Sous-préfet de l’arrondissement de Perpignan. Je tiens, dès à présent, à vous faire part de ma satisfaction de poursuivre mon parcours professionnel sous l’autorité de Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales.

Les rencontres de ces premiers jours dans le département me permettent, d’ores et déjà, de mesurer les atouts de ce territoire et le travail qui a pu être réalisé grâce à l’étroite collaboration entre l’État, les collectivités territoriales et la société civile.

Face aux défis qui nous attendent, il sera plus que jamais nécessaire, pour les services de l’État, d’être à l’écoute de nos concitoyens, qui expriment des attentes fortes dans tous les domaines, mais aussi de soutenir les collectivités territoriales et l’ensemble des acteurs locaux dans leurs nombreux projets.

Les échéances ne manqueront pas durant les mois à venir. Dès le 1er janvier 2020, les premières Maisons France Services devront être prêtes à accueillir nos concitoyens et à prendre en charge leurs demandes liées aux différentes démarches administratives.

Les 15 et 22 mars 2020, l’organisation de l’élection des conseillers municipaux et communautaires constituera par ailleurs un temps fort de notre vie démocratique.

Dans le même temps, les services de l’État se consacreront à la poursuite des chantiers engagés dans de nombreux domaines, incluant l’emploi, les finances locales, le contrôle de légalité, l’urbanisme, l’environnement et la lutte contre l’immigration irrégulière.

Enfin, nous devrons prendre toute notre place dans la mise en œuvre des plans de transformation ministériels, présentés par le Premier ministre dans le cadre du comité interministériel de la transformation publique, en créant un secrétariat général commun à la préfecture et aux directions départementales interministérielles. Cette action de mutualisation des fonctions support, comme les ressources humaines et le budget, impliquera un fort engagement des équipes durant les mois à venir ; elle permettra de dégager des moyens pour mieux répondre aux attentes de nos concitoyens sur le terrain.

Vous pourrez compter sur mon implication dans le suivi des dossiers que j’aurai à traiter, pour mener à bien les politiques décidées par le Gouvernement.

Kévin MAZOYER