Les sports et la Défense : reconstruction et réinsertion des soldats blessés et vétérans.

 
 

A l’initiative de Mme ANSELMETTI, professeur d’éducation physique et sportive, une rencontre a eu lieu le mercredi 18 décembre 2019 au collège Mme de Sévigné à Perpignan avec les élèves de la classe « défense ». Créée en 2012, cette classe composée d’une vingtaine d’élèves répond au dispositif de partenariat mis en place entre le ministère des Armées et l’Education Nationale pour l’enseignement « défense » aux élèves volontaires de 3ème.

rencontre collège Mme De Sévigné - Perpignan

M. MAITRE entouré des élèves de la classe de Mme ANSELMETTI

En partenariat avec le service départemental de l’Office des anciens combattants et victimes de Guerre des Pyrénées Orientales (ONACVG), dirigé par Mme ARESU-BERTIN, Mme SABIA, directrice adjointe et M.MAITRE, ancien militaire et sportif de haut niveau ont été accueillis afin de présenter, tout d’abord, les missions et l’historique du Bleuet de France, en privilégiant les échanges avec les élèves portant sur le parcours  sportif et les motivations d’un ancien combattant blessé lors de missions.

M. MAITRE, titulaire de la carte du combattant et sportif de haut niveau ayant participé aux « Invictus Games » en 2017,  manifestation mettant en exergue les soldats sportifs blessés lors de missions extérieures et en service, a sensibilisé les jeunes élèves au handicap des agents militaires et civils. Répondant à de nombreuses questions, il a démontré, par son expérience personnelle, que le sport contribuait à la reconstruction et la réinsertion des soldats blessés.

 M. MAITRE a expliqué aux élèves le rôle du Centre National Sportif de la Défense où de nombreux athlètes militaires de l’équipe de France Handisport et des soldats sportifs blessés et vétérans s’entraînent, comme lui, quotidiennement.

Les élèves ont été très attentifs et à l’écoute lors du témoignage de cet ancien militaire notamment dans les explications de ses activités et entraînements sportifs journaliers.

Un bel échange et une promesse de suivi d’activités avec la classe défense du collège. Une rencontre à réitérer prochainement.

Afin de conclure cette intervention très constructive, M. MAITRE précise :

 « Non je ne suis pas handicapé mais handi-capable ».

M. MAITRE Intervention du 18 12 19