Le risque minier

 
Le risque minier

Le mouvement de terrain est le principal risque minier lié à l’évolution des cavités générées par l’extraction de charbon, de métaux, de pétrole, de gaz naturel ou de sels (gemme, potasse), à ciel ouvert ou souterraines, abandonnées et sans entretien du fait de l’arrêt de l’exploitation. Ces cavités peuvent induire des désordres en surface pouvant affecter la sécurité des personnes et des biens.

Le risque minier dans les Pyrénées-Orientales

Dans le cadre du programme national de gestion du risque lié aux zones d’aléas mouvement de terrain, la société Géodéris a réalisé au niveau régional un recensement des travaux miniers, hors carrières souterraines. Ce recensement conclut sur un nombre de 37 zones de travaux identifiées, pour 34 communes impactées par l'aléa minier dans le département des Pyrénées-Orientales.

La région de « Vernet-Sahorre », concernée par de nombreux anciens titres miniers délivrés pour l’exploitation du fer, du manganèse et de la fluorine, a fait l’objet de plusieurs études détaillées qui ont été portées à la connaissance des collectivités concernées.