Le risque avalanche dans les P.O.

Historique

 
 

 

Avalanches importantes

> Tableau de synthèse  

Année Massif ou vallée Commune Type Victimes et dégâts
08-10/04/1969 Puignal Err Plaque Refuge, Station de jaugeage
26/01/1972 Vallée du Carol Porta Inconnu Coupure RN et voie ferrée
16/12/1975 Font Nègre Porta Plaque 1 CRS Compagnies républicaines de sécurité Secours en montagne
29/01/1978 Cambre d'Aze Saint Pierre dels Forcats - Station Plaque 4 skieurs emportés, sauvés
18/02/1978 Puymorens Porté-Puymorens Plaque RN 20 coupée
26/04/1979 Vallée du Galbe Formiguères Mixte avec partie supérieure en poudreuse 2 gendarmes tués
30 et 31/01/1986 Canigou Pic
Joffre
Fillols Mixte avec partie supérieure en poudreuse Peuplements forestiers, village à 750 m
Avril 1982 Cambre d'Aze Saint Pierre dels Forcats - Station Plaque 3 skieurs emportés, 1 blessé grave
31/01/1986 à 2h10 Puymorens
RN 20
Porté-
Puymorens
Plaque /
Poudreuse
Village touché : 2 morts
15 bâtiments touchés dont 3 entièrement détruits
RN 20 coupée
31/01/1986 Canigou Sahorre Neige humide Étable détruite avec le bétail
RD 6 coupée
09/03/1991 Cambre d'Aze Saint Pierre dels Forcats - Station Plaque 1 engin de damage emporté
09/05/1991 Cambre d'Aze Saint Pierre dels Forcats - Station Poudreuse /
Neige humide
Volume considérable mis en mouvement
10/05/1991 Puymorens RN 20 Porté-Puymorens Neige humide Passe entre 2 habitations -
RN 20 coupée
10/05/1991 Canigou /
Tres Estelles
Mantet Neige humide 1 habitation touchée et envahie, évacuée la veille
RD 6 coupée
26/12/1991 Vallée d'Eyne Eyne Plaque 2 randonneurs tués
23/01/1996 Campcardos Porta Mixte avec partie supérieure en poudreuse RN 20 coupée
31/01/2003 Campcardos Porta Plaque / poudreuse Arrêt 40 m au-dessus RN 20
24/04/2004 Canigou /
Les Conques
Vernet-les-Bains Plaque Ailes barrage en gabions emportées

     
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Historique détaillé

> Avant le IXème siècle

- Une avalanche serait descendue des pentes du Cambre d’Aze et aurait détruit Planes en grande partie.
Ce fait expliquerait pourquoi Planes est divisé en plusieurs hameaux ainsi que les vestiges d’anciennes constructions dans les champs.
 
 
> 1560

- Une partie de l’église de Mantet est emportée.
 
 
> 1550 ou 1560 ?

- Dans la vallée d’Angoustrine, une avalanche détruit le village de Saint Martin. Il y a de nombreux morts.
L’avalanche aurait été déclenchée par le séisme du 15 février 1560.
 
 
> 1703

- A Mantet, l’église est détruite une nouvelle fois. Il ne reste que l’autel et l’abside.
 
 
> 24 janvier 1728

- Une avalanche catastrophique se produit à Fonpédrouse après d’abondantes chutes de neige.
Au lieu dit Bordo (torrent qui descend de la Coma Escala), 14 maisons sont englouties. On retrouve neufs morts dans les décombres.

En commémoration de cet évènement tragique et pour attirer la protection divine sur le village, le premier Consul de la Communauté fait voter la mise en place d’une fête annuelle : la "festa del San Christo".
Cette fête était encore célébrée en 1909.
 
 
> Du 6 au 7 décembre 1806

- Une avalanche descend de la Serre des Bacs entre la Collada de Portel et le Pic de l’Homme dans la zone des Coustious à Talau (200 à 240 m de dénivelé).
Le plus probable est qu’il s’agisse du glissement d’une plaque de neige pendant une période très ventée.
Deux maisons sont emportées causant la mort de quatre personnes et de bétail.
 
 
> 1810

- La plus meurtrière des avalanches de ce département se produit à Fontpédrouse, sur le même site qu’en 1728 (le ravin du Bordo). Elle provoque la mort de 27 personnes.
Il existe très peu de renseignements sur cet évènement.
L ’avalanche serait partie des pentes herbeuses de la Debèze.
 
 
> 29 janvier 1820

- Un habitant de Latour de Carol est écrasé par une avalanche.
 
 
> 1822

- Encore à Fontpédrouse, une avalanche se déclenche, tuant huit personnes et du bétail et écrasant six maisons. Le sous préfet de Prades reçoit un don de 500 F qui "séchera les larmes de l’infortune et relèvera la chaumière du pauvre".
 
 
> 6 janvier 1826

- Dans le haut du village de Porta, une avalanche, partie de la Coume de Sirvere, cause la mort d’une personne.
Plus de 3000 arbres sont déracinés ou coupés et transportés vers le village, ce qui entraîne de nombreux dégâts, en plus de la destruction d’une maison et d’une grange.
 
 
> Novembre 1829

- Une plaque de neige aurait glissé dans les environs d’Eyne et écrasé une maison.
 
 
> 1830

- A Mantet, au lieu dit "la Soulanette", une plaque de neige déferle sur la rivière de Mantet et tue deux espagnols.
 
 
> Décembre 1839

- Une nouvelle avalanche se produit à Fontpédrouse. Elle ne provoque, heureusement, que des dégâts matériels.
 
 
> 9 avril 1840

- De fortes tempêtes de neige ont lieu sur les Garrotxes.
Dans la nuit du 9 au 10, le chemin de Sansa à Olette est coupé par une avalanche.
 
 
> 1860-1863

- Il existe très peu de traces de cet évènement. Une chapelle est détruite par une avalanche entre Courbasil et Carol.
Seule le Vierge serait restée en place ; un oratoire est construit à cet endroit.
 
 
> 16 mars 1863

- A Targassonne, la neige emmagasinée sur le Pic des Mauroux se détache, sûrement à cause du vent violent (qualifié "d’ouragan" par la gendarmerie), et déferle sur le village.

Des maisons sont englouties, des immeubles ébranlés, presque tous les arbres autour du village sont déracinés (peut-être à cause du vent) et sept personnes périssent.

Les secours ont du mal à arriver car la route menant au village est recouverte d’une couche d’un mètre de neige.
Certains endroits du village sont ensevelis sous 4 à 5 m de neige. Les pertes s’élèvent à 10 000 F.
 
 
> 27 décembre 1864

- Encore une avalanche déferle sur Fonpédrouse sur le ravin du Bordo.
 
 
> Janvier 1895

- A Fontrabiouse, les murs du cimetière sont démolis par des avalanches de plaque localisées.
En avril, le maire fait une demande d’aide pour la reconstruction à la préfecture.
 
 
> 11 mars 1898

- Une avalanche descendue de la Debèze s’abat sur Fontpédrouse au niveau du ravin du Bordo.
Les habitants prennent peur mais les pertes sont seulement matérielles.
La RN 116 est obstruée sur une largeur de 100 m et reste coupée pendant un mois.
 
 
> 1900-1906

- Des coulées ont lieu à Mantet entre 1900 et 1906. L’une d’elles emporte un four à pain.
 
 
> 1906

- Beaucoup d’avalanches se produisent durant l’année 1906 à cause des épaisseurs très importantes de neige tombée.
Des hauteurs remarquables ont été relevées : 1,30 m à Fontpédrouse, 2 m à La Preste, 1,50 m à Mont-Louis, 75 cm à Villefranche de Conflent.
Les avalanches et les chutes de neige occasionnent de nombreux dégâts et des dizaines de toitures s’effondrent.
 
 
> Décembre 1906

- Une avalanche tombée à hauteur de la grotte de Thuès coupe la RN 116, ce qui empêche la venue des secours.
Le ravin de la Parzigoule (Canigou) est balayé par une avalanche qui emporte un refuge et cause de gros dégâts dans la forêt.
 
 
> 24 décembre 1906

- Une plaque de neige détruit la maréchalerie d’Ayguatébia.

- A Talau, vers 19h30, une avalanche de poudreuse déferle sur le village depuis le Pic de l’Homme.
Les habitants réussissent à se réfugier dans l’église et les deux maisons encore intactes.
135 bêtes sont tuées, c’est-à-dire tout ce qui faisait la fortune de Talau.
Les 60 hommes partis au secours n’arrivèrent que trois jours après l’évènement à cause des chutes de neige.

- A Porta, une avalanche glisse de la Serre des Pins et s’arrête à 300 m des premières maisons.
Elle cause de gros dégâts au milieu naturel.
 
 
> 16 janvier 1907

- A Nohèdes, au lieu dit "la Soulane", cinq "cortals" (bergeries en catalan) sont détruites.
L’avalanche est partie du Roc de Torreles.
 
 
> 10 février 1917

- Une avalanche de plaque balaie le bâtiment de la Compagnie Minière de la Pinouse, à Valmanya, au lieu dit Roquejalère.
Les 12 personnes présentes dans une maison solide de trois étages, sont tuées.

La coulée est due à d’importantes chutes de neige rendue très lourde et instable par le redoux qui suivit.
D’une largeur de 100 à 150 m, elle a enseveli toute la zone autour du bâtiment sous une couche de 10 m de neige.

Le 11 février, une deuxième avalanche se produit près de la première.
 
 
> Février 1917

- Après cinq jours et 2 m de neige, plusieurs avalanches se déclenchent à Mantet et descendent jusqu’aux premières maisons du village. Une d’entre elles emporte la métairie au lieu dit Anemagu.
 
 
> 1925

- A Porta, la rivière du Carol est obstruée par une avalanche partie du ravin de Serra Dal.
 
 
> 1935

- Une avalanche de poudreuse déferle sur Porta. Son souffle pulvérise les vitres de la gare et renverse deux wagons.
 
 
> Entre 1940 et 1945

- Une avalanche de plaque provenant du couloir sur le versant droit de la vallée de la Lladure se produit au Pic de Pam (commune des Angles).
Le milieu naturel subit de gros dégâts : 521 m3 de bois sont mis en vente par l’ONF.
 
 
> 1942

- Une avalanche déferle jusqu’aux abords des premières maisons du village de Porté, dans la zone de la Riveroudoune.
 
 
> 6 mars 1954

- Une avalanche tue deux personnes à Porté-Puymorens, au niveau des anciennes mines, dans le ravin de l’Estouradiol.
Les chutes de neige entraînent le déclenchement d’une coulée de 900 m de long sur 5 à 10 m de large et jusqu’à 15 m d’épaisseur de poudreuse sur l’ancienne couche de neige.

Une deuxième avalanche a eu lieu après l’arrivée des sauveteurs ; certains sont ensevelis mais tous seront dégagés.
 
 
> 8 février 1963

- Une avalanche déferle sur une route de Planès et emporte trois personnes dont une est tuée.
 
 
> 10 avril 1969

- Des chutes de neige importantes sur de la neige déjà glacée provoque une forte avalanche de neige humide sur la station de Err-Puigmal. Son volume est de 200 000 à 300 000 m3.
Elle descend un peu plus bas que Las Planès, obstrue le lit de la rivière sur une largeur de 20 à 50 m et une hauteur de 5 à 10 m. Le refuge pastoral de Las Planès a été endommagé et la station de jaugeage complètement enfouie.
 
 
> Hiver 1969-1970

- A Porté, au niveau du lac de Fontvive, une avalanche détruit un refuge. Elle est partie d’une zone de barres rocheuses.
 
 
> Janvier 1971

- A Porta, une coulée de neige fraîche de 100 000 m3 descend près du Carol.
Elle provient du couloir de Fontfrède aux avalanches fréquentes à cause des pentes raides (de 30 à 45%).
 
 
> Hiver 1971-1972

- A Valmanya, au ravin de la Sal, une très forte avalanche se produit avec un volume de neige de plusieurs milliers de m3.
Sur la route, on retrouve des morceaux du moteur d’un avion qui s’est écrasé sur le Barbet.
 
 
> 26 janvier 1972

- Une avalanche de poudreuse de 150 000 m3 déferle dans le ravin de la Serra Dal, à Porta.
Elle obstrue la rivière du Carol et coupe la voie ferrée.

La RN 20 est également coupée pendant 24 heures car elle est recouverte par 2 à 4 m de neige sur 110 m.
Son dénivelé est de 800 m. et elle détruit des pare-neige et des faisceaux téléphoniques.
 
 
> Printemps 1973

- Une masse de neige glisse depuis le Pla des Izards, à Saint Pierre dels Forcats-Eyne.
Le couloir des Moulins, d’où elle provient, n’entraîne pas des avalanches fréquentes.
 
 
> Octobre 1974

- Cette avalanche doit être citée en raison de sa précocité.
A Porté-Puymorens, des chutes de neige de 30 à 50 cm ont provoqué cet évènement localisé et tué neuf vaches.
 
 
> Février 1974

- Trois skieurs sont transportés sur 100 m par une avalanche de taille moyenne sur le Canigou, dans le secteur de la Perdrix (Taurinya). Il n’y a heureusement pas de victimes.
 
 
> 1976

- A Mantet, à la Serre de Carret, trois randonneurs sont emportés par une avalanche déclenchée par la rupture d’une corniche.
Un seul est blessé sérieusement.
 
 
> Décembre 1976

-Deux avalanches se produisent à Err.
La première est constituée de 1000 m3 neige récente pas encore stabilisée qui glisse depuis le dernier pylône du téléski de l’Artigue jusqu’au premier pylône (60 m de dénivelé).
Elle pouvait être dangereuse en raison de la proximité de la piste.

La deuxième est déclenchée en haut de la Combe Noire à cause de la rupture de corniches et de congères.
A son étalement, son épaisseur était de 2 à 3 m.
 
 
> Début février 1977

- A Saint Pierre dels Forcats, une avalanche de plaque glisse dans le couloir de Fontfrède.
D’un dénivelé de 100 m, elle arrive à la limite des remontées mécaniques d’Eyne.
La hauteur de neige dans la partie d’étalement est de 1,50 à 2,50 m avec la présence de gros blocs de 100 à 200 kg.
 
 
> 29 janvier 1978

- Encore à Saint Pierre dels Forcats et dans le couloir de Fontfrède, une avalanche descend jusque sur la piste pourtant ouverte. Sept skieurs sont emportés un seul est blessé légèrement car elle était peu rapide.
En bout de course, l’épaisseur de la coulée était de 1 à 2,50 m avec des blocs de 50 à 100 kg.
 
 
> 18 février 1978

- A Porté-Puymorens, une avalanche de neige humide balaye le couloir du ravin d’en Guillaume à cause de la rupture d’une plaque.
Avec un volume de 15 000 à 20 000 m3, la coulée mesure 25 m de largeur et atteint parfois 6 m de hauteur au niveau du Pont d’en Guillaume.

En tombant sur la RN 20, elle ne provoque heureusement aucun accident malgré la circulation dense mais dépose 3 à 4 m de neige qui obstrue la route entre Porté et le Col de Puymorens.
 
 
> 6 mars 1978

- Encore à Porté-Puymorens, une coulée de neige emporte un écran pare-neige en bois et coupe la circulation en deux endroits sur la RN 20 (2,50 m de neige sur la route).
Avec un dénivelé de 100 m, elle mesure 100 m de largeur et 2,50 m de hauteur.
 
 
> 21 décembre 1980

- Une avalanche de poudreuse déferle sur la piste noire de la station de Saint Pierre dels Forcats.
Heureusement, personne ne se trouvait sur la piste.
 
 
> 10 mars 1981

- Une avalanche emporte deux pisteurs. L’un d’entre eux est blessé.
 
 
> 17 avril 1982

- Un skieur est emporté par une avalanche qu’il a déclenché en passant sur le manteau instable d’une piste fermée.
Il se tue en tombant sur une barre rocheuse.
 
 
> 13 février 1983

- Une forte avalanche part entre le Pic de la Llise Cremada et le Pic du Plan de Bernat.
Une plaque de neige qui s’est décrochée sous la crête a entraîné cette avalanche de poudreuse. 

 

Porté-Puymorens - 1986

> 30 janvier 1986

- De fortes chutes de neige se produisent le 30 (plus de 200 cm sur le Canigou), même à faible altitude.
A Porté-Puymorens, une avalanche déferle sur un chalet et tue deux personnes.

Dans le Haut-Vallespir, deux autres personnes périssent dans la tempête de neige.
Les troupeaux en alpage subissent des pertes.

Des villages n’ont plus d’électricité, de téléphone et les routes sont coupées. 
 
 
> 1991

- Des dégâts matériels sont occasionnés par une avalanche à Mantet.
 
 
> 1992

- A Fontpédrouse, une avalanche provoque des dégâts matériels.
 
 
> Fin décembre 1995

- Une avalanche déferle sur la station de Puigmal.
 
 
> 25 février 1996

- Des avalanches se produisent en Haute-Alémany, à Mantet.
 
 
> 31 janvier 2003

- Avalanche sur le massif du Campcardos ( commune de Porta )
 
 
> 24 avril 2004

- Avalanche sur le Canigou - les Conques
 
 
Source : H. Péjouan