La connaissance des risques

 

Il existe aujourd’hui des outils de recueil et de traitement de données collectées sur les phénomènes (Météo-France, par exemple)

La connaissance des phénomènes, de l’aléa et du risque

Il existe depuis plusieurs années, des outils de recueil et de traitement des données collectées sur les phénomènes, mis au point et utilisés, par des établissements publics spécialisés (Météo-France par exemple).
 
Ainsi des bases de données et des atlas permettent d’identifier les enjeux et d’en déterminer la vulnérabilité face aux aléas auxquels ils sont exposés : on peut citer, par exemple, les bases nationales du BRGM (bureau de recherches géologiques et minières – www.sisfrance.net

Il est donc primordial de développer ces axes de recherche, mais également de mettre l’ensemble de cette connaissance à disposition du plus grand nombre, notamment à travers l’internet.

La surveillance

Illustration "carte météo"

L’objectif de la surveillance est d’anticiper le phénomène et de pouvoir alerter les populations à temps.
Elle nécessite pour cela l’utilisation de dispositifs d’analyses et de mesures, intégrés dans un système d’alerte des populations.
 
Par exemple, les nivologues suivent l’évolution de manteau neigeux et les conditions météo pour prévenir le risque d’avalanche, les niveaux et les débits des rivières sont surveillés grâce à un réseau de mesures pour le risque de crue, des patrouilles de guet sont organisées pour le risque feux de forêt …

La vigilance météorologique

Site internet de Météo-France : www.meteofrance.com
 
Une carte de "vigilance météorologique" est élaborée 2 fois par jour à 6h00 et 16h00 et attire l’attention sur la possibilité d’occurrence d’un phénomène météorologique dangereux dans les 24 heures qui suivent son émission.
 
Le niveau de vigilance vis-à-vis des conditions météorologiques à venir est présenté sous une échelle de 4 couleurs et qui figurent en légende sur la carte :

Niveau 1 (Vert) : Pas de vigilance particulière.
Niveau 2 (Jaune) : Être attentif à la pratique d’activités sensibles au risque
Niveau 3 (Orange) : Être très vigilant, phénomènes météo dangereux prévus
Niveau 4 (Rouge) : Vigilance absolue, phénomènes météo dangereux d’intensité exceptionnelle
 
Les divers phénomènes dangereux sont précisés sur la carte sous la forme de pictogrammes, associés à chaque zone concernée par une mise en vigilance de niveau 3 ou 4.
 
Les phénomènes sont : vent violent, fortes précipitations, orages, neige ou verglas, avalanche, canicule (du 1er juin au 30 septembre), grand froid (du 1er novembre au 31 mars).
 
Pour plus d’informations : répondeur de Météo-France > tél. : 32.50 ou 08.92.68.02.66
(les 2 derniers chiffres correspondent au n° du département) Minitel : 3615 Météo 

La vigilance crue

www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
 
Pour mieux anticiper le risque inondation, une carte de vigilance crue est mise en ligne.
Elle affecte aux cours d’eau surveillés par l’État une couleur indiquant leur niveau de danger potentiel.

Voir partie Risques naturels / Inondation

Le retour d’expérience

Les évènements majeurs font depuis longtemps l’objet d’une collecte d’informations, d’analyses poussées et de rapports aux niveaux national et local pour mieux comprendre la nature de l’événement et ses conséquences.
 
En Languedoc-Roussillon, le retour d’expérience concerne surtout les inondations et est piloté par le MEDDTL ; les rapports sont en ligne et publics (voir site de la DREAL : http://www.languedoc-roussillon.developpement-durable.gouv.fr/inondation-r449.html).