L’organisation des secours

 

Consignes de sécurité

La première démarche est de s’informer du risque encouru, des consignes de sauvegarde existantes et des réglementations en vigueur visant la protection contre les feux de forêts.
 
Sur le dernier point, plus particulièrement, il importe de bien connaître le contenu de l’arrêté préfectoral du 18 mars 2004 relatif aux mesures de prévention des incendies de forêts. Cet arrêté réglemente entre autre l’emploi du feu dans les massifs forestiers et définis les obligations des propriétaires en matière de débroussaillement.
 
Les consignes générales à suivre se répartissent en trois grandes classes selon que l’on se situe avant, pendant ou après une alerte.

       

 Avant (prévoir) :

- Repérer les chemins d’évacuation, les abris. 

- Prévoir les moyens de lutte (points d’eau, matériels).

- Débroussailler

- Vérifier l’état des fermetures, portes et volets, la toiture.

 

 Pendant (se protéger et faciliter l’intervention des secours) :

- Si vous êtes témoin d’un départ de feu : Informer les services d’intervention le plus vite et le plus précisément possible (sapeurs-pompiers 18, police ou gendarmerie17).

- Si vous êtes confronté à un incendie dans la nature recherchez un abri en vous éloignant du sinistre dos au vent ; si vous êtes surpris par le front de feu, respirer à travers un linge humide.

- Si vous êtes dans une habitation : ouvrir le portail du terrain, fermer les bouteilles de gaz, fermer et arroser volets, portes et fenêtres, occulter les aérations avec des linges humides

 

Après (conforter sa sécurité) :

- Éteindre les foyers résiduels

- Surveiller les éventuelles reprises de feu