Covid-19: Point de situation - Informations générales

 
 
Dans son allocution du 12 juillet 2021, le président de la République a annoncé de nouvelles mesures permettant de faire face à la reprise de l'épidémie à laquelle le pays est confronté avec la forte progression du variant Delta sur l'ensemble du territoire.

De nouvelles mesures permettant de faire face à la reprise de l'épidémie sur l'ensemble du territoire sont mises en place.

Extension du pass sanitaire

À partir du 9 août, le pass sanitaire est obligatoire pour accéder à certains lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d'urgence). Les déplacements de longue distance par transports publics interregionaux sont également concernés.

 

Aller vers la vaccination de tous les Français

  • La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles). Des contrôles seront opérés à partir du 15 septembre.
  • Des campagnes spécifiques de vaccination seront mises en place pour les collégiens, lycéens et étudiants à la rentrée.
  • Une campagne de rappel sera instaurée pour les premiers Français vaccinés dès les premiers jours de septembre.
  • Les tests PCR seront rendus payants à l’automne sauf en cas de prescription médicale.

Un Français sur deux est désormais complètement vacciné.

Voyager

Depuis le 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Elle est susceptible d’être adaptée selon les évolutions de la situation épidémique.
 

Classification des pays sur la base des indicateurs sanitaires :

La carte avec les listes des pays
Télécharger vos attestations de déplacement et de voyage

Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2021, le « pass européen », également intitulé « certificat COVID numérique de l’UE », est entré en application dans tous les États membres, avec une période de transition de six semaines. Son utilisation est prévue au plan juridique jusqu’au 30 juin 2022.

Tout savoir sur le certificat Covid numérique de l’Union européenne

Travail

Personnes âgées

Si la situation sanitaire reste préoccupante en raison de la diffusion du variant Delta, l’efficacité de la vaccination permet aujourd’hui un retour au droit commun dans les établissements accueillant des personnes à risque de forme grave de la Covid-19. Seules les règles applicables à l’ensemble de la population, selon des modalités parfois adaptées, continueront de s’appliquer dans ces établissements.
Ainsi, depuis le 21 juillet, un nouveau protocole prévoit dans ces établissements que :

  • Les mesures de protection des résidents mises en œuvre sont les mêmes qu’en population générale ;
  • Les visites des proches peuvent se faire sans rendez-vous en chambre comme dans les espaces collectifs ;
  • Il n’est plus demandé de remplir un auto-questionnaire à l’arrivée. Le registre de traçabilité est maintenu ;
  • Les sorties sont autorisées, sans limitation des activités collectives au retour (sauf en cas de contact à risque), mais en maintenant les dépistages pour les résidents non vaccinés ;
  • Les accueils de jour sont ouverts normalement.

Les visites des proches peuvent désormais se faire sans rendez-vous, en chambre comme dans les espaces collectifs. Elles seront organisées de façon à ce que la distanciation soit respectée avec les autres résidents/familles de résidents.
La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles).
Le protocole complet sur les EHPAD

Établissements recevant du public (ERP) et événements

Établissements recevant du public (ERP) et événements

Lorsqu’ils accueillent un nombre de visiteurs, spectateurs, clients ou passagers au moins égal à 50 personnes, les établissements sont soumis au pass sanitaire pour les activités culturelles, sportives, ludiques ou festives et les foires ou salons professionnels qu’ils accueillent en leur sein.
A partir du 9 août, le pass sanitaire s’applique :

  • Aux activités de restauration commerciale (bars et restaurants), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, ou de débit de boissons ;
  • Aux foires, séminaires et salons professionnels ;
  • Sauf en cas d’urgence, aux services et établissements de santé, sociaux et médico sociaux, pour les seules personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés ;
  • Aux déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGVTrain à grande vitesse, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux) ;
  • Aux grands magasins et centres commerciaux, sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès aux commerces essentiels.

Depuis le 9 juillet, les discothèques ont réouvert avec un protocole spécifique et pass sanitaire.

Concernant les salariés des établissements recevant du public, ils ont jusqu'au 30 août pour effectuer un parcours vaccinal complet.

Culte, mariages

Les lieux de culte sont autorisés à ouvrir et les offices à s’y dérouler sans restriction depuis le 30 juin, mais dans le respect du port du masque et des gestes barrières.
Les mariages civils et religieux peuvent avoir lieu sans restriction. Depuis le 21 juillet, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de culte uniquement si des concerts ou des spectacles sont organisés en leur sein. L’application du pass pour les mariages et les fêtes privées qui se tiennent dans des ERPEtablissement Recevant du Public (salles des fêtes, châteaux, etc.) interviendra postérieurement à la promulgation du projet de loi, et se fera sous la responsabilité des organisateurs.
Dans les autres cas le pass sanitaire ne sera pas demandé, mais les cérémonies devront se dérouler dans le respect des gestes barrières et de port du masque.