New article

 
 
LE BLEUET DE FRANCE A L’HONNEUR AUPRES DES JEUNES DE LA JOURNEE DEFENSE ET CITOYENNETE (JDC)

     

Le service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre des Pyrénées Orientales (ONACVG), sous l’égide de Mme ARESU-BERTIN, était présent ce lundi 8 novembre à la Caserne Joffre de Perpignan pour la JDC.

 La thématique de cette journée étant les missions du Bleuet de France et son historique, pour cette occasion, Mme SABIA, directrice adjointe du SD66, était accompagnée de Messieurs SALAUN, MARQUES et MAGNIER pour échanger avec les jeunes « militaires » durant cette journée.

 

Messieurs SALAUN et MARQUES ont pu évoquer leur participation lors du « raid cycliste » de l’association SICUT effectué du 11 au 17 septembre dernier ayant pour objectif de relier à vélo Nîmes à Orléans en 6 jours (602 km). Pour sa première édition, une trentaine de participants vétérans et blessés de guerre (physiques, psychiques ou post-traumatiques) ont été mis à l’honneur mettant en exergue les valeurs de fraternité et de cohésion.
Les intervenants ont répondu aux questionnements des « appelés » notamment concernant la résilience des « blessés de guerre » pour leur reconstruction à la suite de traumatismes et blessures.

 Monsieur MAGNIER, quant à lui est intervenu dans le cadre des « victimes d’actes de terrorisme ». Il a pu échanger avec les jeunes « Japdistes » touchés par l’évocation du parcours de cet ancien militaire.

Fort du succès de cette journée, le partenariat entre l’Onacvg et le Centre du Service Nationale Jeunesse de Perpignan se poursuit dans une démarche de transmission de mémoire et d’information auprès de la jeunesse.

Le saviez-vous ?

Le Bleuet de France a deux missions essentielles axées autour de la solidarité et de la transmission de la mémoire.

Une mission de solidarité

Le Bleuet de France soutient au plus près de leurs besoins les combattants d’hier et d’aujourd’hui, les victimes de guerre et les victimes d’actes de terrorisme.

Chaque année, plusieurs centaines de milliers d’euros sont consacrés aux aides accordées aux pupilles de la Nation, à la solidarité avec les soldats blessés en opération extérieure (OPEX), au maintien à domicile des ressortissants les plus âgés en situation de dépendance et à l’amélioration des conditions de séjour des anciens combattants dans les maisons de retraite labellisées Bleuet de France.

À titre d’exemple, il prend en charge le financement d’études supérieures pour certains pupilles de la Nation, le financement d’équipements pour les militaires blessés devenus sportifs de haut niveau, ou propose encore un accompagnement psychologique aux victimes d’actes de terrorisme et à leurs familles.

Une mission mémorielle

Le Bleuet de France soutient des projets valorisant l’histoire et la mémoire des conflits contemporains afin de promouvoir les valeurs citoyennes françaises. Grâce aux dons, il finance de nombreux projets et de nombreuses manifestations à caractère culturel et pédagogique.

Par exemple, le Bleuet de France s’investit dans les concours scolaires de l’Office ("Bulles de mémoire" et "Petits artistes de la mémoire"), finance des expositions temporaires sur les conflits du XXe siècle et soutient des programmes d’éducation citoyenne.