Transition énergétique

 
 
Logo "la transition énergétique pour la croissance verte"

Appel à projet : 200 territoires à énergies positives pour la croissance verte : les lauréats

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a présenté, lors de la conférence de presse du jeudi 4 septembre 2014 les actions pour la croissance verte et a souligné sa volonté d’encourager les territoires en les associant pour «créer une dynamique globale de développement» avec notamment un appel à projet soutenu par le Fonds de financement de la transition énergétique et lancé en coordination avec la ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, Sylvia Pinel,

« 200 territoires à énergie positive pour la croissance verte »

Cet appel à initiatives ayant pour objectif d’engager 200 territoires volontaires dans une démarche exemplaire au service du nouveau modèle énergétique et écologique français, afin de concourir au développement de filières industrielles d’avenir et créer des emplois.

Les Territoires à énergie positive pour la croissance verte sont portés par des élus dans le cadre de démarches participatives qui associent les acteurs économiques, les associations et les citoyens en valorisant les actions d’économies d’énergies, le développement d’une mobilité bas-carbone, la valorisation des déchets, la production d’énergies renouvelables, ainsi qu’un urbanisme durable (éco-quartiers, éco-cités, éco-territoires ruraux, contrats locaux…)

Lors de la conférence de presse du 09 février 2015, Ségolène Royal, a présenté les lauréats. La réponse des collectivités a été d’une ampleur exceptionnelle : 528 collectivités au niveau national ont exprimé le souhait de s’engager dans la mutation énergétique et économique. Les lauréats se répartissent en trois familles :

  • Les territoires à énergie positive pour la croissance verte qui identifient déjà des actions opérationnelles. Ces collectivités se verront attribuer une aide financière de 500 000 € de la caisse des dépôts et consignations qui pourra être renforcée jusqu’à 2 millions d’€ en fonction de la qualité des projets. L'ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie interviendra sur les actions portées par la collectivité qui relèveraient du fonds chaleur ou fonds déchets ainsi que sur l'aide à l'ingénierie concernant le pilotage, l'animation et le suivi du projet territorial dans sa globalité, sa cohérence et sa dynamique dans le temps
  • Les territoires à énergie positive en devenir qui posent les bases d’une programmation à long terme sur une série d’actions. L'ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie pourra accompagner les porteurs de projets pour la partie "financement de l'ingénierie territoriale" et "études préalables".
  • Les contrats locaux de transition énergétique qui sont ciblés sur un projet isolé

Le fonds spécial pour la transition énergétique doté de 1,5 milliard d’euros sur trois ans contribuera à financer les lauréats. Ces aides viendront compléter les soutiens existants (aides fiscales, subventions de l’Ademe et de l’Anah, programmes budgétaires, prêts aux collectivités, tarifs d’achat,...)

Retrouver ici  le communiqué de presse annonçant les lauréats pour la région Languedoc-Roussillon