Demande d'autorisation de défrichement, projet de parc animalier Cases de Pène

 
 
Projet de parc animalier sur la commune de Cases de Pène

La société SAS Ecoparc a sollicité l’autorisation de défricher une surface de 2,8376 ha sur la commune de Cases-de-Pène. L’objet de cette demande est la création d’un parc animalier. Une étude d’impact accompagne la demande précitée.

En application de l’article L123-19 du code de l’environnement, ce projet doit faire l’objet d’une mise à disposition du public avant toute décision de l’autorité administrative compétente.

A cette fin, le dossier comprenant la demande d’autorisation de défrichement, l’étude d’impact relative au projet et les avis émis par les autorités consultées dans le cadre de l’instruction, est consultable du 15 juillet au 15 août 2019 :

- sur le site internet : https://www.projets-environnement.gouv.fr/page/fiche/?q=recordsid:2019660033

- à la mairie de Cases-de-Pène.

Les observations du public pourront être recueillies durant ce délai :

- par voie électronique adressé à : ddtm-sefsr-foret@pyrenees-orientales.gouv.fr

- par courrier adressé à : direction départementale des territoires et de la mer des Pyrénées-Orientales, 2 rue Jean Richepin, BP50909, 66020 Perpignan.

Les personnes responsables du projet auprès desquelles des informations peuvent être demandées sont : M. Cyril Vaccaro, 29 boulevard Jean Jaures, 66600 Salses-le-Château.

> Etude Impact partie1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 16,39 Mb

> Etude Impact partie 2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,11 Mb

> Etude Impact partie3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 17,60 Mb

> Etude Impact partie4 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 26,51 Mb

> etude impact partie 5 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 23,45 Mb

> etude impact partie 6 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 29,50 Mb

> Etude Impact partie7 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 20,77 Mb

> etude impact partie 8 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 24,68 Mb

> Avis Autorite environnementale - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,55 Mb

> Mémoire en réponse à l'autorité environnementale - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 10,32 Mb

> Synthèse des observations - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,26 Mb

> Arrêté Préfectoral autorisant le défrichement - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,31 Mb

Observations du public

Le 26 juillet 2019

Je tiens à apporter mon avis favorable vis à vis dans défrichage dans le cadre du projet EcoZonia. 

En tant que professionnelle de l'environnement, j'ai pris connaissance de la considération et de l'intérêt qui a été porté à l'écosystème du site. Aux vues des rapports d'études environnementaux qui ressortent, je constate que l'impact paysager général/visuel sera limité tout en étant bénéfique sur d'autres points. En effet, ces actions de défrichements semblent profiter l'extensions d'espèces locales menacées et réduire les risques de propagation de feu. Un dernier élément à particulièrement prendre en compte avec les prévisions de dérèglement climatique comme on en voit d'ores et déjà les effets. Vous souhaitant bonne réception. Marie Lebourg

Le 27 juillet 2019

Je tiens par ce mail à exprimer mon avis favorable sur le plan de défrichement de la zone "coume del roc" pour le développement du parc animalier EcoZonia.Les bénéfices du défrichement sur cette zone sont la réduction du risque incendie, l’aménagement contrôlé de l'espace et surtout la conservation et l'entretien de cette forêt de pin et des espèces quelle abritent (notament le Glaïeul douteux et le lézard ocellé).La réduction effective et le contrôle des pins peut, je pense, favoriser l'ouverture des milieux et être bénéfique pour le développement de nouvelles essences autochtones.
Cordialement.

ugolatriche

Le 28 juillet 2019

Bonjour, je vous écrit ce mails pour donner mon avis favorable au défrichement pour le projet Ecozonia sur Case de Pene.

Je pense que l'impact du projet sera limité sur la végétation. De plus ils ont prit en considération les espèces protégées comme le glaïeul douteux et il n’y aura pas d'introduction d'espèce botanique exotique. Le choix des espèces animales est en adéquation avec la végétation du site et l’ impact sera encore une fois limité du fait que se soit que des carnivores qui seront sur le parc Ecozonia et pas d’herbivores.

Tous ces points me font dire que le défrichement sera positif pour les lieux,

Cordialement,

Le 31 juillet 2019

Bonjour,
Dans le cadre du projet d'Ecozonia et de la phase de défrichement, je souhaite soutenir ce projet qui est dans le respect de la faune et la flore locale.
J'espère vite pouvoir découvrir le parc animalier.
Bien cordialement,
Louis Renault

Le 31 juillet 2019

Ayant appris qu’il y avait une enquête publique dans le cadre de l’autorisation de défrichement pour le projet Ecozonia, je souhaitais vous faire part de mon soutien sans réserve à ce projet qui a été bâti avec grand soin, dans le respect non seulement de la nature existante, faune comme flore, mais aussi des espèces animales les qui peupleront le parc, choisies pour leur adaptabilité aux conditions climatiques et à l’écosystème de Cases de Pene.

J’ai hâte de voir l’aboutissement de ce superbe projet.

Cordialement Thierry Naudy

Le 04 août 2019

Madame, Monsieur, En tant qu'habitante de la vallée de l'Agly, je suis ravie de voir que le projet d'ecoparc va pouvoir se concrétiser. Je le suis attentivement et constate que chaque étape est réalisée dans une philosophie de Développement durable. C'est la raison pour laquelle je me positionne et souhaite vous faire parvenir mes commentaires favorables au sujet des travaux de défrichement. Tout d'abord, en matière d'impact sur l’environnement, il me semble qu'il sera limité sur l'espace paysager,  le projet est conçu pour être fondu dans le paysage, il n'y aura donc pas de "pollution visuelle" pour les locaux, ni les gens de passage. Ceci constitue un point fort, le projet ne se voit pas de la route ni du village. 
Sur la végétation autochtone :l' ecoparc ne fera pas pas l’erreur d'introduire des espèces botanique exotiques, et le choix des espèces animales est en adéquation avec la végétation locale. L'ecoparc favorise la protection des espèces protégées comme le glaïeul douteux et le lézard ocellé, et en informe la population locale, et les visiteurs du parc. ll y a également un intérêt à faire connaitre toute la biodiversité locale. 
Pour finir, et avec le changement climatique, il y a des risques d’incendie de plus en plus importants, l' entretien du site pourra permettre de réduire ces risques.Bien cordialement, Sabrina Pedrol

Décision relative à la demande de défrichement pour la mise en place d'un parc animalier sur la commune de Cases-de-Pène, synthèse des observations du public et motifs de la décision

- Arrêté préfectoral DDTMdirection départementale des territoires et de la mer-SEFSR-2019234-0002 du 22/08/2019 autorisant un défrichement de 2,8376 ha au profit de la SAS Ecoparc sur des parcelles de la commune de Cases-de-Pène 

> AP DDTMdirection départementale des territoires et de la mer SEFSR 2019234-0002 du 22/08/2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,31 Mb

- Synthèse des observations du public et motifs de la décision relative à la demande de défrichement relative à la mise en place d'un parc animalier sur la commune de Cases-de-Pène

> Synthèse des observations du public et motifs de la décision - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,25 Mb