Perpignan, retenue au titre des nouvelles Zones de sécurité prioritaite par le ministre de l'intérieur

 
 

Une zone de sécurité prioritaire (ZSP) englobant les quartiers de Saint-Mathieu, Saint-Jacques et La Réal de la ville de Perpignan vient d'être retenue par Monsieur le Ministre de l'intérieur parmi 49 nouvelles zones en France.

La zone de sécurité prioritaire qui va être déployée dans ces quartiers, aura pour objectif de lutter contre les phénomènes de délinquance et d’incivilités qui y sont enracinés mais pas seulement, d'autres problématiques seront à définir plus précisément au sein du partenariat que nous allons construire. Ces territoires connaissent des difficultés multiformes. Une action soutenue en matière de prévention du décrochage scolaire pourrait, notamment, être conduite.

Le périmètre précis de la ZSP, ainsi que son organisation seront définis dans le cadre d’une concertation que je vais lancer entre les services de l’Etat et les élus locaux ; à cet effet une première réunion aura lieu, en préfecture, le lundi 3 décembre. Tous les acteurs concernés s'attacheront, au fil des semaines à venir, à déterminer des actions précises qui devront être retenues prioritairement.

Autour du préfet, une cellule opérationnelle et une cellule de partenariat  associeront les élus et les services afin de favoriser la définition et le suivi du travail engagé ainsi que les résultats obtenus.

A l’échelle nationale, les zones de sécurité prioritaires bénéficieront d’un effort de recrutement et d’affectation de policiers et de gendarmes (selon que la ZSP concerne un secteur urbain ou rural). Ainsi, tous les ans, 500 policiers et gendarmes nouveaux seront prioritairement affectés dans les ZSP. Par ailleurs, je rappelle, que le ministre de l’intérieur a annoncé que les départs à la retraite seraient remplacés et que les 3 415 suppressions de poste qui étaient prévues en 2013 ont été annulées. Les recrutements et les formations en école nécessitant un délai, les affectations se feront au cours des prochains mois et sur la période des cinq ans à venir.