Le risque rupture de barrage dans les P.O.

Description du risque rupture de barrage

 
 

 

Comment se produirait la rupture ?

Les causes de rupture, entraînant une destruction partielle ou totale d’un barrage, peuvent être diverses :
 
  * techniques : défaut de fonctionnement des vannes permettant l’évacuation des eaux, vices de conception, de construction ou de matériaux, vieillissement des installations ;
 
  * naturelles : séismes, crues exceptionnelles, glissements de terrain (soit de l’ouvrage lui-même, soit des terrains entourant la retenue et provoquant un déversement sur le barrage) ;
 
  * humaines : insuffisance des études préalables et du contrôle d’exécution, erreurs d’exploitation, de surveillance et d’entretien, malveillance...

Une rupture de barrage entraînerait la formation d’une onde de submersion se traduisant par une élévation brutale du niveau de l’eau à l’aval. Les caractéristiques de l’onde (voir chapitre sécurité) ont été étudiées en tout point de la vallée.
 
Voir cartographie du risque.
 
Le risque est très faible aujourd’hui, il pourrait venir de l’évolution d’une dégradation de l’ouvrage ou d’un acte terroriste.

Conséquences sur les personnes, les biens et l'environnement

D’une façon générale les conséquences sont de trois ordres : humaines, économiques et environnementales :
 
  * sur les hommes : noyade, ensevelissement, personnes blessées, isolées ou déplacées ;
 
  * sur les biens : destructions et détériorations aux habitations, aux entreprises, aux ouvrages…
 
  * sur l’environnement : endommagement, destruction de la flore et de la faune, disparition du sol cultivable, pollutions diverses…

Consulter le DDRM pour + d'informations