COVID 19 - Soutien aux entreprises et aux salariés des Pyrénées-Orientales

 
 
Face à la crise sanitaire et ses conséquences sur l’économie des Pyrénées-Orientales, l’ensemble des acteurs, publics comme privés, s’organisent pour accompagner les entreprises et les salariés. Deux réunions ont été organisées en ce début de semaine par le sous-préfet, secrétaire général de la préfecture, avec les représentants du monde économique d’une part, ainsi que, sous la co-présidence de la vice-présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Agnès Langevine, les cllectivités territoriales d’autre part.

Les dispositifs qui ont, d’ores et déjà, été mis en place permettent d’offrir une première réponse importante aux difficultés rencontrées. Ainsi, à l’échelle départementale, 7 376 entreprises de toute taille ont obtenu une autorisation de mise en activité partielle. Ces demandes concernent 51 940 salariés (sur les 95 000 du secteur privé).
Le fonds de solidarité en faveur des petites et micro-entreprises, ainsi que des travailleurs indépendants, est géré à la fois par l’État et par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. La réunion du 21 avril avec les présidents des établissements publics de coopération intercommunale a également permis de faire le point sur les perspectives d’association de ces derniers au dispositif.
Actuellement, 5 183 entreprises des Pyrénées-Orientales ont déjà bénéficié de ce fonds pour un montant total de 6,8 millions d’euros, soit un montant d’aide moyen de 1 300 euros.
Enfin, comme l’a rappelé le Premier ministre lors de son intervention de dimanche dernier, les prêts garantis par l’État constituent un volet important du dispositif, pour les entreprises en difficulté. Dans le département des Pyrénées-Orientales, de nombreux prêts ont été accordés dans ce cadre.
Lorsqu’une difficulté est rencontrée par une entreprise, l’État intervient par le biais de la Banque de France et de la médiation du crédit, qui a traité 20 dossiers depuis le début de la crise.
Il a par ailleurs été convenu de réactiver le comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI), afin d’aller plus loin en accompagnant individuellement la situation des entreprises concernées, après un premier examen par les chambres consulaires.

Les participants aux deux réunions ont rappelé la nécessité que les entreprises disposent d’interlocuteurs bien identifiés pour les accompagner dans la réalisation des différentes démarches :
- la Chambre de commerce et d’industrie des Pyrénées-Orientales a mis en place, pour accompagner les entreprises en difficulté et leur présenter les différentes démarches dont elles peuvent bénéficier, un numéro vert : le 0 805 18 19 20;
- la Chambre des métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Orientales a également mis en place, pour les entreprises artisanales en difficulté, une adresse mail dédiée : sae@cma66.fr ;
- la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales accompagne les exploitants agricoles en difficulté, qui peuvent la contacter au 04 68 35 74 00 ;
- la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a mis en place un numéro vert à destination des entreprises pour les accompagner et présenter les dispositifs : le 0 800 31 31 01 ;
- le site des Urssaf contient les précisions nécessaires concernant les cotisations : https://www.urssaf.fr/